Calendrier, par Élodie Favre

La dimension de ce calendrier se pense à l’échelle de la pièce.

Il s’impose dans l’espace, donnant une importance toute particulière à chaque jour qui passe, impossible ainsi de l’oublier. Noyée dans la grappe, la date apparaît lorsqu’on vient tourner un des éléments. 3 exemplaires

Spécifications techniques

Matériaux (précis) :
Bois (médium, agloméré de pin et d’okoumé), cordelette en cotton et clous.

Dimensions :
Chaque pièce mesure 22,8 x 14,5 cm / ep. 1 cm (Au total il y a 42 pièces). Le volume d’encombrement à prévoir sur un mur est d’environ 160 x 87cm.

Processus : Chaque pièce de bois est découpée au laser. Un trou est ensuite persé au sommet de la pièce dans lequel on insèrera une cheville en bois ainsi qu’une cordelette en cotton. Chaque pièce est reliée à une autre grace à cette fine corde. Assemblée deux par deux elles composeront 3 grappes (le jour / la date / le mois). Les pièces sont ensuite peinte en blanche. Une fois sèche les pièces seront suspendues au mur à l’aide de 3 clous fixés à l’aide d’un marteau.

Pays de fabrication : France
Précautions de montage/entretien/utilisation : Il est recommandé de fixer en premier lieu la grappe des chiffres au centre  de l’espace voulu. Puis de part et d’autre de fixer les grappes des lettres, à savoir les jours de la semaine à gauche, et les mois à droite. L’ensemble sera ainsi centré dans l’espace. Afin que les pièces ne glissent pas du clous il est préférable de fixer ce dernier à 45° par rapport au mur (et non 90°).
Les pièces, bien qu’étant en bois, restent fragiles. Éviter donc les chutes. Pour l’entretien, un simple chiffon et du dépoussiérant pour bois suffise.

Aussi, dans la boutique