« commUne », journée d’étude le 5 février 2018

"commUne", le nouveau programme de recherche en art

Et si l’art agissait en tant que « commun » ?

Cette première journée d’étude marque le lancement d’un programme de recherche en art dédié aux ‘communs’. Elle propose de partir de la définition de cette notion par les sciences politiques et le droit, pour ensuite commencer à explorer comment elle peut devenir source de création, de dialogue et d’engagement esthétique pour des artistes.

L’émergence dans les années 1990 de la notion de ‘communs’ marque l’apparition de mouvements en quête de modèles économiques et sociétaux distincts de ceux dictés par le capitalisme dominant. Il s’agit de remettre en cause la marchandisation et l’appropriation privée des ressources matérielles et immatérielles. La nature, mais aussi les connaissances et savoir-faire, deviennent l’objet de luttes pour une protection et une accessibilité sans droits de péages : ils sont des communs, des ressources partagées par des groupes d’individus dont le but est de faire perdurer et accroitre ces communs, au bénéfice de tous.

Et l’art alors ? Quels outils critiques et collaboratifs peut-il développer pour contribuer à cette expérience de gestion partagée ? Les pratiques artistiques elles-mêmes, aussi variées soient-elles, peuvent-elles devenir des ressources à partager, à nourrir, à transmettre ?

Comment faire communauté, aujourd’hui encore ? Et à quelles formes d’expérimentations artistiques cela peut-il conduire ?

Cette journée d’étude a pour ambition de poser les fondements nécessaires à de telles interrogations, et d’amorcer le travail de questionnement de façon transversale entre sciences humaines et problématiques artistiques.

La journée d’étude se déroulera le 5 février 2018 de 9h30 à 17h00

en présence des intervenants :

  • Céline Ahond, plasticienne
  • Hélène Deléan, plasticienne
  • The Cheapest University (Paris), école expérimentale et gratuite, représentée par François Lancien-Guilberteau et Maxime Bichon
  • Laurent de Sutter, philosophe et professeur de théorie du droit à la Vrije Universiteit Brussel
  • Joëlle Zask, philosophe, maître de conférence à l’Université de Provence

 

Horaires et lieux
9h30 – 13h : URCA Amphithéâtre n°8
57 rue Pierre Taittinger, Reims

14h00 – 17h : ESAD Salle Jadart
12 rue Libergier, Reims

 

Lundi 5 février 2018

9h30 – 13h : URCA Amphithéâtre n°8
57 rue Pierre Taittinger, Reims

14h00 – 17h : ESAD Salle Jadart
12 rue Libergier, Reims

Voir le programme