Agenda des conférences en 2019 à l’ESAD de Reims, save the date!

Tout au long de l'année, des professionnels extérieurs, sont invités à intervenir lors de conférences, ou à conduire des workshops thématiques pour enrichir et ouvrir les enseignements.

˃  Les 7 et 8 octobre 2019
TRANSFORMATIONS CONTEMPORAINES, CYCLE DE RENCONTRES dédiées aux Masters

En savoir plus

__________________________________________________________________________________

˃ Lundi 18 novembre 2019 à 18h, salle Jadart

DENYS RIOUT, Professeur émérite d’histoire de l’art moderne et contemporain, à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, Denys Riout a plus récemment écrit : Portes closes et oeuvres invisibles (2019), L’aventure monochrome (2006), La Peinture monochrome. Yves Klein (2004),Qu’est-ce que l’art moderne ? (2000), Histoire et archéologie d’un genre (1996), Les Écrivains devant l’impressionnisme (1989).

Des œuvres invisibles
Il n’existe aucun artiste spécialisé dans l’art invisible. De telles œuvres restent toujours exceptionnelles dans le travail de leurs auteurs. Leurs motivations et les procédés qu’ils emploient diffèrent, bien qu’il soit possible de dégager quelques modalités partagées (cacher, enterrer, barrer l’accès, s’adresser à d’autres sens que la vue, recourir à des matériaux invisibles ou encore présenter des récits, des fictions, par exemple). Toutes ces œuvres ont néanmoins un point commun. Contrairement aux innombrables peintures et sculptures qui, depuis des millénaires, ont tenté de rendre visible l’invisible, celles-ci souhaitent laisser l’invisible tel quel, et parfois rendre invisible ce qui ne l’était pas.

__________________________________________________________________________________

˃ Lundi 2 décembre 2019 à 17h30, salle Jadart

Cycle de conférences  « Histoires de matériaux » proposé par la Chaire IDIS

ROMAIN DEBREF
Innover pour ne rien changer : comment la conception du revêtement de sols souples a-t-elle absorbé la question environnementale ?

Romain Debref est maître de conférences en sciences économiques à l’Université de Reims-Champagne-Ardenne et rattaché au laboratoire REGARDS. Il est membre du projet de recherche BIOCA (Bioéconomie en Champagne-Ardenne – PSDR4) et également vice-président/secrétaire général du Réseau de Recherche sur l’Innovation.

Ses travaux se situent à la frontière entre économie de l’innovation et économie écologique.  Il étudie depuis plus de dix ans la manière dont la question environnementale est intégrée dans la conception de revêtements de sol souples. Il est l’auteur d’Innovation environnementale et écoconception – certitudes et controverses aux éditions du ISTE publié en 2018. Il a également réalisé des expertises pour France Stratégie pour la publication d’une feuille de route sur l’économie circulaire, ainsi que pour l’UNESCO sur le thème de la bio-économie et des biotechnologies.

__________________________________________________________________________________

˃  Lundi 9 décembre 2019 à 18h, salle Jadart

PHILIPPE PIGUET
Historien et critique d’art, commissaire d’expositions indépendant, Philippe Piguet est chargé de la programmation art contemporain de la Chapelle de la Visitation de Thonon-les-Bains (74) et collabore aux magazines /art absolument/ et art press. En janvier 2018, il a été nommé commissaire général de Normandie Impressionniste 2020. De 2010 à 2018, il a été le directeur artistique de DRAWING NOW, le salon du dessin contemporain. Il est l’auteur de très nombreux textes et préfaces de catalogue consacrés à des artistes aussi divers que Monet, César, Villeglé, Raynaud, Venet, Basquiat, Garouste ou Penone. Auteur et réalisateur de différents films, il mène par ailleurs une importante activité de conférences, son champ d’étude portant sur la période impressionniste – en particulier Claude Monet – et sur l’art contemporain tel qu’il s’est développé depuis les années 1950.

__________________________________________________________________________________

˃  Lundi 16 décembre 2019 à 17h30, salle Jadart

Cycle de conférences  « Histoires de matériaux » proposé par la Chaire IDIS 

BAPTISTE MONSAINGEON
Technofossiles ? Comment les déchets plastiques sont devenus des opérateurs critiques des sociétés contemporaines.

Baptiste Monsaingeon est maître de conférences à l’Université de Reims-Champagne-Ardenne et rattaché au laboratoire REGARDS. Il étudie depuis une dizaine d’années les relations entre les hommes et leurs déchets au croisement de l’histoire, de la sociologie et de l’anthropologie. Il est l’auteur d’Homo Detritus, Critique de la société du déchet, aux éditions du Seuil. Il enquête depuis 2016 sur les filières transnationales de gestion des déchets en polyéthylène de haute densité.

  • Ouverte au public – sur réservation contact@esad-reims.fr ou 03 26 89 42 70


    ©Chris Jordan, Message from the gyre