L'ESAD de Reims dispense une formation d'enseignement supérieur, sur un cursus de trois ans ou cinq ans (cycle long), en Art ou en Design.

La formation en trois ans prépare l’étudiant au passage du Diplôme National d’Arts (DNA) ; la formation en cinq ans prépare l’étudiant au Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP). Les diplômes sont délivrés à 99% de réussite, depuis plusieurs années. Les études sont basées sur des options principales, et avec une porosité disciplinaire propre à l’École. La problématique Art et Design, l’apprentissage par le projet et l’expérimentation donnent ses couleurs à l’enseignement.

Les semestres 1 et 2
La première année permet à l’étudiant d’acquérir les bases indispensables à la poursuite de ses études et se fonde sur trois objectifs principaux :
– améliorer la capacité de travail et de recherche de l’étudiant;
– développer ses capacités d’analyse;
– imaginer sa relation au monde.
La première année est aussi une année probatoire, où l’étudiant fait le constat de ses aptitudes ou non à s’engager dans un cursus artistique de plusieurs années. En fin de première année, l’élève choisit sa filière :  Art, Design Objet & Espace ou Design Graphique & Numérique.

Les semestres 3 à 6
Au cours des deux années suivantes, l’étudiant se spécialise dans la discipline choisie et progresse dans son autonomie artistique et sa connaissance du contexte professionnel. Un stage professionnel est obligatoire en fin de deuxième année. En fin de troisième année, les élèves sont présentés au Diplôme National d’Art conférence le grade de Licence.

Les semestres 7 à 10
À l’issue du DNA, l’étudiant peut postuler pour deux années supplémentaires afin de préciser son projet artistique. Le semestre 7 se passe obligatoirement dans le cadre d’échange académique ou de stage international. À l’issue de la 4e année est délivré le Certificat d’Etudes Supérieures d’Arts Plastiques. Au semestre 10, les étudiants sont présentés au Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, qui délivre le grade de Master.

 

Droits d’inscriptions à l’ESAD de Reims
Pour les 1ère , 2ème et 3ème année : 630€/an
Pour les 4ème et 5ème année : 840€/ an

 

CATALOGUE DES COURS 2017/2018 – 1er CYCLE

CATALOGUE DES COURS 2017/2018 – 2è CYCLE

Le livret de l’étudiant 2017/2018

Post-diplôme « Inventivités Digitales : Designer, Ingénieur, Manager « / Appel à candidatures rentrée 2018-2019

Pour apprendre en mode projet à co-créer, développer et prototyper des projets en équipe interdisciplinaire. Vous avez jusqu'au 9 juillet pour nous envoyer votre dossier!

L’ESAD de Reims, Télécom École de Management et Télécom SudParis ont élaboré une formation multidisciplinaire inter-écoles qui prépare aux métiers émergents : la formation « Inventivités Digitales : designer, ingénieur, manager » qui ouvre à la rentrée 2018-2019.

OBJECTIFS DE LA FORMATION

Les objectifs sont de former les apprenants aux activités liées à la gestion de projet, au design de projets numériques, à l’ingénierie de projets complexes dans un contexte innovant, créatif et agile, et plus généralement, à la collaboration multidisciplinaire.
Ce cursus forme des professionnels capables d’exploiter avec inventivité et efficacité les technologies numériques, les pratiques du code, la maitrise et la compréhension du design, l’expérience utilisateur, les techniques de management de la créativité, dans toutes les étapes de conduite d’un projet complexe numérique.  La formation propose de larges débouchés dans tous les secteurs d’activités.

En plus du métier de chef de projet numérique (industries créatives, agences de communication, entreprises du web, créateur d’applications, de jeux vidéo, de services et d’environnements digitaux, de produits connectés…), le programme permet d’aborder des métiers orientés management (gestion de la créativité, entrepreneuriat et intrapreneuriat, accompagnement au changement dans un contexte de transformation digitale, étude de marché prospective…) technique (développeur, maître d’œuvre…) ou artistique (designer).

INFORMATIONS PRATIQUES

Durée :  un an
Elle est organisée selon le principe suivant : un semestre académique (420 heures d’enseignement) suivi d’un semestre de stage en entreprise.

Lieux : dans les locaux des écoles partenaires TEM et TSP à Evry, à l’exception d’un workshop à l’ESAD de Reims.

Certification:
Ce post-diplôme est achevé par un certificat de participation, co-signé par les trois écoles fondatrices.
Coût de la formation : 840 € + 50€ frais d’inscription

 

CANDIDATURE ET SÉLECTION

La formation est multi-écoles et ouverte aux différents profils suivants dans la limite de 15 étudiants maximum :

  • 5 Ingénieurs de TSP en dernière année
  • 5 Managers de TEM en dernière année
  • 5 Designers objets & espace, design graphique & numérique de l’ESAD de Reims ou d’autres écoles supérieures d’art, titulaires d’un DNSEP

Pièces à fournir pour le dossier de candidature :

par WeTransfer à contact[at]esad-reims.fr

  • dossier personnel de présentation du travail artistique (book)
  • curriculum vitæ
  • lettre de motivation

ET

par courrier, à l’adresse postale ESAD de Reims – 12 rue Libergier – 51100 Reims

  • 1 chèque d’un montant de 50 € pour inscription à la pré-sélection (chèque libellé à l’ordre de « ESAD inscription »- merci de mentionner l’intitulé de la formation ainsi que vos nom et prénom)

Date limite de réception des candidatures : 9 juillet 2018

Entretiens individuels :  (dates à préciser)

POST-DIPLOME Id-DIM  présentation de la fomation

 

 

 

Semaine folle

Pendant une semaine, les étudiants sont mélangés, toutes années et options confondues. Ils travaillent sous les directives d’intervenants extérieurs  et toutes les disciplines de la création se côtoient. Les sujets sont donnés à chaque groupe le premier jour ; les résultats sont présentés publiquement le dernier jour. La semaine se conclut par une grande fête.

Semaine folle

 

Design & végétal

Bien que non diplômante, cette option innerve néanmoins s’ensemble de l’activité de l’ESAD. Le design végétal porte une réflexion concrète sur la place du végétal dans notre univers quotidien (domestique, de travail, commercial, urbain…) avec, pour toile de fond, la relation en perpétuelle évolution de l’homme à la nature. Confronter les objets à d’autres temporalités, les soumettre aux altérations du temps et au rythme des saisons permet-il de les rapprocher de la vie quotidienne des utilisateurs ? Le végétal peut être aujourd’hui regardé comme un produit, car la conception scientifique des plantes et leur mode de production industrielle suscitent des interrogations d’ordre qualitatif, esthétique et humain.

Le design végétal est avant tout un carrefour de compétences, où se croisent de multiples savoirs et savoir-faire : les sciences du vivant, comme la botanique, la biologie, la physiologie, et l’économie de la production qui prend en compte la donne écologique. Les disciplines de l’espace (architecture, architecture intérieure, paysage) sont également interrogées. Et au final, tous les projets s’appuient sur le savoir-faire du jardinier !

Dans ce contexte, la qualité des projets est intimement liée à la qualité des rencontres et des collaborations extérieures. L’ESAD place la valeur pédagogique des projets au centre de ses préoccupations, et s’avère particulièrement exigeante quant aux enjeux cultuels de ces collaborations. »

Les partenaires permanents du design végétal sont le pôle de compétitivité Industries Agro-Ressources, et Jardin Jardins (Parc des Tuileries).

Ouvrage de Référence : « Faut pas pousser, design et végétal » éd. ESAD 2012

Design & culinaire

Il introduit le vivant dans la formation de designer, le quotidien le plus intime, le plus partagé, et considère que manger est un art : installation, performance, expression plastique font partie du design culinaire expérimenté à l’ESAD. Mais il s’agit aussi d’un design, qui touche à une thématique sociétale forte, qui engage notre avenir. Le design culinaire s’intéresse donc au contexte et à la valorisation de la production agricole, à la transformation artisanale et industrielle, aux différents modes de distribution des produits, BtoB ou publics, aux espaces de commercialisation et de dégustation, en restauration ou contexte domestique.

De l’option pour les trois premières années des formations en art ou en design, au master en design culinaire spécialisé, et à la formation supérieure, ces différentes facettes se déclinent en lien avec les acteurs de ces filières, et dans de nombreux partenariats, sous forme de concours, commandes, événements. Les années de master visent l’acquisition d’une double culture et pratique : l’univers alimentaire et la pratique du design.

Les partenaires permanents de l’option design culinaire sont l’Université François Rabelais de Tours, Ferrandi – École de Gastronomie, le lycée Gustave Eiffel, le Centre International des Vins de Champagne. L’ESAD est éditeur depuis 2004 de nombreux ouvrages consacrés au design culinaire.

Design graphique & numérique

L’option Design Graphique & Numérique aborde la création des formes visuelles et des signes qui sont véhiculés par les objets d’édition, d’information, de communication, ainsi que les supports numériques tels que le web, les applications mobiles, les dispositifs interactifs. La formation, en phase avec les réalités professionnelles actuelles, privilégie la pratique d’un design graphique et numérique en contexte, attentif aux contenus et à ses destinataires. Elle est ouverte aux créations exploratoires, expérimentales et propose une sensibilisation aux pratiques de recherche académique dans les années supérieures.

En 1er cycle, l’enseignement aborde les fondamentaux du design graphique : typographie, mise en page, editing, montage, vidéo, photographie, signalétique, édition, code, électronique, prototypage papier et numérique.
En 2ème cycle, l’enseignement offre une spécialisation dans le domaine numérique : datavisualisation, conception et prototypage de sites web, d’applications mobiles, d’interfaces d’outils numériques, projets multidisciplinaires en collaboration avec des étudiants ingénieurs des écoles de l’Institut Mines-Télécom.

Tout au long du cursus, des workshops d’intervenants invités et des voyages d’étude viennent compléter l’enseignement pour l’ensemble des étudiants.

Les partenaires réguliers de l’option design graphique-numérique sont Orange Labs, la Fondation Mines Télécom, l’Institut Mines-Télécom, le Signe / Centre International du Graphisme de Chaumont.

Pour plus d’informations et d’exemples de projets, visitez le site web dédié à la formation : http://entreformesetsignes.fr

 

 

Design objet-espace

L’option Design d’objet-espace privilégie la création d’objets et leur mise en espace dans une position d’auteur. La démarche centrée sur l’utilisateur, les problématiques de production, l’expérimentation des matériaux, laissent une part à la compréhension des problématiques artistiques en jeu dans le design. Le dialogue avec les métiers d’art, la problématique industrielle et son renouveau sont au cœur des réflexions. Deux ateliers de projet spécifiques, en design et culinaire, design et végétal regroupent les élèves de différents et intègrent ainsi la question du vivant dans notre environnement.

De dimension hautement  professionnalisante, la formation intègre dès la 2e année des recherches et développements pour des entreprises partenaires, des concours nationaux ou internationaux. Chaque année, quelques projets sélectionnés sont édités en série limitée, offrant une visibilité unique à ses meilleurs étudiants. L’incubateur et la pépinière de l’ESAD sont ouverts à ceux qui souhaitent créer leur activité en indépendants.

L’ESAD est citée par Interni, presse italienne, dans le trio de tête des Ecoles de Design-Produit en France. Les partenaires permanents de l’option design objet-espace : la Chaire IDIS, le VIA, les éditions Bernard Chauveau, la Paris Design Week et les D Days, le pôle de compétitivité Matéralia.

Art

L’option Art vise à former les étudiants à la création artistique contemporaine. Les moyens engagés requièrent de l’étudiant une curiosité intellectuelle, une ouverture sur le monde qui l’entoure. L’option Art amène l’étudiant à formuler une problématique artistique qui lui est propre et à définir sa place, et la place de l’art dans la société. Pour cela, il participe dès la seconde année à des résidences hors les murs et des expositions. Les finalités principales sont l’autonomie artistique et la pratique collaborative. Dans les années supérieures, l’enseignement est adossé à une recherche sur les structures de l’Innovation Sociale en Art, et notamment les formes de réseau non institutionnelles et portées par les acteurs eux-mêmes.

Les partenaires permanents de l’option art : Camac, le Centre d’Art Passages, la Vysocina en République tchèque, le studio de Création Musicale Césaré, l’association de mécènes Prisme, les Ecoles Supérieures d’Art du Grand Est.