La Réappropriation en art : malheurs du droit d’auteur et puissances du faux à l’ère de l’Opensource

La réappropriation en art : pourquoi suscite-t-elle encore et toujours autant de troubles et de remous, comment agit-elle sur l’espace de la création, sur la notion d’auteur, dans le champ juridique et, en dernière instance, qu’implique-t-elle pour la sphère de la pensée ?

Ce genre de complexités, au carrefour de l’art, du droit et de l’histoire ont récemment occupé la scène artistique rémoise. Jean-François Gavoty, sculpteur célèbre pour son travail en dialogue constant avec l’histoire de l’art, a été convoqué en justice pour y avoir « recopié » une œuvre de Paul Maureau-Vauthier.

Artistes, philosophes, juristes et critiques témoignent de leur pratique et de la portée qu’ils accordent à la réappropriation pour mieux saisir son sens, entre art et philosophie.

À paraître, coédition Epure-ESAD 2016. PV

Aussi, dans la boutique